Château de Waleffe

Château de Waleffe

Visite proposée par commune.faimes.

Visiter le site de : http://www.faimes.be/

Le château « Château de Waleffe » est situé sur la commune de Faimes en province de Liège

Ensemble principalement du XVIIIe siècle. Domaine clos de mur de briques intégré dans un site planté de peupliers et d'arbres fruitiers. Centre d'une ancienne seigneurie dépendant de Stavelot puis revendue aux de Lierneu puis acquise par mariage par les Curtius. Actuellement propriété des de Potesta. (Patrimoine majeur de Wallonie).

L'environnement

Château de WaleffeLe château de Waleffe est un ensemble architectural implanté dans un environnement bocager d'un caractère exceptionnel. L'architecture des bâtiments du château, mais aussi la ferme castrale ainsi qu'une exploitation voisine, les vergers, les prairies et les bois, tout concourt à faire de ce lieu un endroit exceptionnel. Le parc actuel du château se situe au nord des douves asséchées. Il a été réaménagé au XIXe siècle à l'emplacement des magnifiques jardins à la française du XVIIIe siècle. Une charmille bicentenaire et une allée de tilleul sont les dernières traces de ce parc, visualisable sur les plans conservés dans les archives du château. Dans la cour d'honneur, un espace est consacré à des gazons et à des parterres en broderie. Elle est ornée de diverses sculptures en terre cuite du début du XVIIIe siècle

Historique

A l'origine, Les Waleffes était composé de deux paroisses peut être démembrée de celle de Vieux-Waleffe : Waleffe-Saint-Pierre et Waleffe-Saint-Georges. La première appartenait à l'ancienne principauté abbatiale de Stavelot, tandis que la seconde entra dans la mense épiscopale en même temps que l'ancien comté de Moha vers le milieu du XIIIe siècle. L'actuel château de Waleffe était le siège de la seigneurie de Waleffe-Saint-Pierre. Ils furent rachetés en 1619 par Henri de Lierneux qui les transmit en héritage à la famille du célèbre munitionnaire du roi d'Espagne, Jean Curtius. En 1774, le dernier des Curtius légua sa seigneurie à Henri Joseph de Flaveau et en 1790, le bien fut transmis aux barons de Potesta qui l'habitent encore de nos jours.

Architecture

La magnifique demeure qu'on connaît aujourd'hui fut construite à partir de 1706 sous la direction de l'ingénieur français J. Verniole. Le plan représente un type de château qu'on rencontre en pays mosan : un corps de logis flanqué aux extrémités de deux ailes symétriques latérales du côté cour et de deux amorces d'ailes, côté jardin. La façade s'élève sur deux niveaux d'habitation et comporte neuf travées percées de hautes fenêtres à linteaux clavés légèrement courbés. Elle est devancée par un avant corps de trois travées en léger ressaut, surhaussé d'un demi étage percé de trois oeils de bœuf et d'un fronton triangulaire aux armes des de Flaveau et des Piret de Châtelet. Côté jardin, une façade identique est surmontée des armes des de Flaveau et des de Potesta. L'ensemble est en briques couvertes d'un enduit. Les ailes des dépendances abritent une remise à voitures et une petite chapelle surmontée d'un clocheton. Cet édifice religieux renferme des peintures de Jean-Baptise Cocler.

Décoration

Intérieur du château de WaleffeLa décoration s'inspire encore du goût du XVIIe siècle. L'influence de l'ornemaniste français Daniel Marot se ressent dans les décors, principalement dans les plafonds peints, dans les décors muraux et les manteaux de cheminée rehaussés de consoles. On signalera l'escalier d'honneur du vestibule dont la rampe est en fer forgé rehaussé de dorures et est l'œuvre de Gabriel Levasseur. Le plafond de ce hall d'entrée est peint en trompe-l'œil et présente un bestiaire où voisinent des animaux exotiques et fantastiques. Une galerie de portrait des membres de la famille Curtius et de ses alliances garnit la cage d'escalier. La décoration du grand salon est particulièrement remarquable. Les murs sont couverts de papier de riz du XVIIIe siècle, ornés de motifs chinois. Le mobilier est également très riche. Il est constitué principalement de meubles liégeois du XVIIIe siècle, marquetés et sculptés. Enfin, les vastes sous-sols sont recouverts de carreaux de Delft.

La ferme castrale

La ferme seigneuriale qui accompagne le château est également d'un très grand intérêt. Les parties les plus anciennes remontent au XIVe siècle. Elle est formée d'une aile construite en briques et calcaire composée d'une grange, d'une imposante tour porche, d'un logis percé de fenêtres à croisées et d'une brasserie. Le mur d'enceinte s'étend entre deux tours cylindriques dont une est recouverte d'un toit conique et s'élève à 32 m. Avant d'être acquis par Herman de Lierneux, cette ferme était la résidence de Pierre de Brabant, échevin de Huy et de Wanze et homme de confiance de l'évêque de Liège. Une autre ferme en quadrilatère - la ferme de Saint-Pierre - est située sur le même site. Il s'agit aussi d'un quadrilatère qui s'ouvre par une tour porche en moellons calcaires de style gothico-renaissance.

Remplir ou corriger la page Château de Waleffe ?

D'autres visite de Châteaux sur :

Voir plus de Châteaux

Retourner en haut de la page