Appels à Projets et Mérites sportifs de la Province de Namur

La "Maison de la Culture" de la Province étant en travaux, la première pierre y ayant été posée, il y a peu, par le Gouverneur, Denis Matthen, c'est dans l' "Auditoire Vauban" de l' "Université de Namur" que les "Mérites sportifs" furent remis, ce mercredi 28 juin.

Prenant la parole, la Députée provinciale, en charge des sports, Geneviève Lazaron soulignant qu'il ne s'agissait pas de la Soirée du "Mérite sportif", mais des "Mérites sportifs", aussi nommée "Soirée du Sport" - tint à remercier, en ces mots, les nombreux volontaires oeuvrant à l'organisation de tout événement sportif: "N’oublions pas que, dans l’action provinciale, nous développons le soutien envers les volontaires qui, aux côtés des comités, sont très souvent les piliers des clubs sportifs, sans oublier, évidemment, les supporters qui, eux aussi, jouent un rôle important."

Province de Namur

(c) Province de Namur

Cédant la parole au "Monsieur Loyal" de la Soirée, journaliste sportif à la "RTBF", ce dernier - en présence du députés provinciauxdu député-président, Jean-Marc Van Espen, des députés provinciaux Coraline Absil et Philippe Bultot, du président du conseil provincial, Luc Delire, et de l"Echevin des Sports de la Ville de Namur, Baudouin Sohier - appela d'abord, tour à tour, des représentants de tous les clubs sportifs finalistes et lauréats des différentes "Coupes de la Province", le second classé recevant, tant pour les clubs féminins que masculins,  500€, le club vainqueur se voyant attribué la jolie somme de 1.000€.

Profondeville Sharks

(c) "Profondeville Sharks"

Ces finalistes et lauréats sont:

Pour leur remettre un panneau révélant symboliquement le montant du chèque qui sera versé sur le compte bancaire de leur association, le Gouverneur, Denis Mathen, est demandé sur la scène, afin qu'il puisse y être rejoint par des représentants des associations finalistes et lauréates des "Appels à Projets", Geneviève Lazaron - à l'origine de cet "appel", à la croisée de trois de ses attributions (sports, santé et affaires sociales) - ayant insisté sur le fait que si ces associations ne reçoivent pas chacune le même montant, c'est parce que, lors de la remise de leur projet à la Province, elles devaient préciser, elles-mêmes, le montant nécessaire à leur réalisation. Voici les 13 asbl et le montant du chèque octroyé à chacune d'elles:

Jeunesse et Culture

(c) "Jeunesse et Culture"/St.-Servais

  1. ASBL "Aides aux devoirs et animations, de Saint-Servais »è 3.000,00 €
  2. ASBL "Royal Hockey Club Namurois" è 2.000,00 €
  3. ASBL "Gratte", de Namur è 1.000,00 €
  4. Centre d'accueil de la Croix-Rouge, de Belgrade è 1.600,00 €
  5. ASBL "Maison des Jeunes", de Florennes » è 3.400,00 €
  6. Centre pour Mineurs étrangers non accompagnés, d’Assesse è 4.000,00 €
  7. ASBL "Entreparenthèses", d’Erpent è 1.500,00 €
  8. ASBL "Complexe sportif et associatif de Miavoye", d'Onhaye è 680,00 €
  9. ASBL "Maison des Jeunes Le 404", de Couvin è 2.212,00 €
  10. ASBL "Jeunesse et Culture", de Saint-Servais è 1.300,00 €
  11. Cercle équestre du "Ry de Flandre", à Bois-de-Villersè 3.000,00 €
  12. ASBL "Tennis de Table de Malonneè 1.070,00 €
  13. ASBL "Pro Vélo", de Namur è 4.700,00 €

Appels à Projets

"Appels à Projets" (c) Province de Namur

Il ne nous est bien sûr pas possible de développer chacun des projets, mais, à titre d'exemple, si l'asbl "Jeunesse et Culture", de St.-Servais, reçoit 1.300€, c'est dans le but d' "impliquer les jeunes du quartier dans la construction d'un 'skate park', afin de dévelpopper leur créativité, transmettre les valeurs éthiques du sport (respect, fair play, ...) et développer la pratique du 'skate' ", l'argent reçu devant servir à l'achat de matériel, "kits" de protection et frais du personnel". L'achat de vélos étant nettement plus cher, c'est ainsi que l'asbl "Pro Vélo", de Namur, reçut, quant à elle, 4.700€.

Formation à lAction culturelle

Formation à l'Action culturelle

... Alors, lorsque certaines personnalités politiques, de différents partis, souhaitent la disparition des Provinces, comment la Wallonie pourrait-elle venir ainsi en aide à tant d'associations ou clubs sportifs amateurs, de villages ou villes, parfois assez reculés? En Sports, comme pour la Culture - notamment, pour le cinéma, avec l'équipement de petites salles de villages, en projecteurs numériques, et avec l'organisation, avec le "FIFF", de la "Caravane du Court", sans oublier l'aide logistique (prêt de matériel, transports des décors, ...) à des troupes, d'adolescents et d'adultes de Théâtre d'Amateurs" du "Tap's", avec qui elle organisera son 11ème "Festival International de théêtre d'Amateurs", du 18 au 20 août, ni ses différentes "formations à l'action culturelle" -, la Province de Namur possède cette volonté de proximité avec tous ses citoyens, ce qu'une Région, regroupant quatre Provinces, ne pourrait réaliser avec autant d'efficacité.

 province-de-namur

Ainsi, rien que pour cette "Soirée du Sport", la Province de Namur a offert 13.500€, pour les 18 finalistes et lauréats des 9 "Coupes de la Province" et 29.462€, pour les 13 appels à projets retenus, ce qui nous fait un total de 42.962€... Un bien beau geste, encourageant un total de 22 clubs sportifs amateurs et autres associations, l'une d'elle, à Assesse, permettant de mieux intégrer des mineurs étrangers non accompagnés, ... son appui financier venant, aussi, à l'aide de différents événements qu'il serait trop long d'énumérer... Puissent donc les Provinces être maintenues, dans le plus grand intérêt de tant de jeunes ... et moins jeunes, d'où qu'ils soient, ici, en Province de Namur, de Somme-Leuze, à l'est, à Walcourt, à l'ouest, d'Eghezée, au nord, à Vresse-sur-Semois, au sud...

Jacques Ringlet

Jacques Ringlet (c) "L'Avenir"

Albert Daffe

Albert Daffe (c) "L'Avenir"

Mais il est tant d'aborder la seconde partie de cette "Soirée du Sport", avec la proclamation des différents "Mérites sportifs", non sans avoir eu une pensée émue pour deux figures emblématiques du sport provincial, trop tôt disparues, Albert Daffe (1950-22/01/2017), en volley-ball, et Jacques Ringlet (1934-13/11/2016), en basket-ball - qui se serait réjoui de la médaille de bronze obtenue par les "Belgian Cats", aux récents championnats du monde - tous deux ayant détenus d'importantes fonctions, chacun au sein son club, puis de sa fédération, après avoir été joueur, avant de devenir entraîneur.

Un couple fut ensuite appelé sur la scène, Léa et Philippe Lambotte, nous venant d'Ohey, étant ainsi mis à l'honneur, pour leur dévouement volontaire, au niveau du cyclisme, Philippe Lambotte étant bien connu pour avoir été la "voix" de l' "ADEPS", une voix porteuse d'un message, en cet "Auditorium Vauban": "bougez vos fesses (sic) les jeunes, faites du sport".

Un Prix du Fair Play, fut ensuite remis par Philippe Housiaux, ancien Président de la "Ligue Royale Belge d'Athlétisme", à Gérard Zicot et Thierry Berger, qui, un jour, arrêtèrent  leur jogging afin de venir en aide à l'un de leurs comparses, Jacques Mamère, qui, victime d'un malaise cardiaque, fut ainsi sauvé par deux autres coureurs à pied. Présent sur scène, tout sourire, Jacques Mamère, 66 ans, rassura, au micro, le public: "j'ai repris la compétition, mais, désormais, en contrôlant mes pulsations".

Julien Deneyer

Julien Deneyer (c) "L'Avenir"

Vit le coup de coeur de la soirée, lauréat du mérite sportif de la Ville de Namur: Julien Deneyer, un ophtalmologue  triathlonien, âgé de 32 ans, ayant participé à plusieurs éditions de l' "Ironman", qui réussit, en 13h02, le 07 septembre 2016, la traversée de la manche à la nage, ce qui représente une distance de 53 km, parcourus en crawl.

Lucie Watillon 

Lucie Watillon (c) "La Meuse"

Ensuite, deux Prix des "meilleurs Jeunes" furent remis, par équipes, au "Royal Hockey Club Namur", et en individuel, à Lucie Wattillonvice-championne d'Europe d'escalade, à 14 ans, évoluant sur les traces d'une autre Namuroise, Chloé Graftiaux (1987-2010), lauréate, entre autres de deux médailles d'or à la Coupe du Monde 2016, peu avant son décès, sur le versant italien du Mont Blanc.

En handipsorts, le Prix fut remis au "Cercle Handi Escrime Namur", un escrimeur en chaises venant sur la scène, retirer ce Prix.

Nafissatou Thiam

Nafissatou Thiam (c) "7 sur 7"

Mais comment oublier les exceptionnelles performances de notre Championne Olympique, en heptathlonNafissatou Thiam, qui fêtera ses 20 ans, le 11 août 2017, citoyenne de La Bruyère, ayant pris goût à l'athlétisme en fréquentant l' "Ecole d'Athlétisme" du "SMAC"-Namur, avant de s'affilier au "RFC de Liége" - section athlétisme".  C'est son frère, Ibrahim, excusant l'absence de Nafissatou, prise par ses examens universitaires ("elle va essayer de faire cela aussi bien", nous dit-il)qui vint recevoir le "Prix d'Honneur" de sa soeur, qui quelques jours plus tôt signait la 3ème performance mondiale de tous les temps en heptathlon.

Eliott Crestan

Eliott Crestan (c) "SMAC"-Namur

R. Kapenda

R. Kapenda (c) "L'Avenir"

Vinrent les trois accessits, décernés à Valentine Dumont, double championne de Belgique de natation, représentée par sa maman, Valentine participant à une compétition, en Israël; Yassine Bouchahrouf, lauréat de plusieurs "Open internationaux" de karaté; et au "SMAC"-Namur, pour ses 17 titres nationaux en athlétisme.

Représentant ce dernier club, outre la présence, sur scène, de Christian Halloy, qui fut Président du Club pendant 23 ans, de son actuel vice-président, ChristophePirson, de son directeur technique, Serge Moreaux et de son entraîneur du demi-fond, André Mahy, ancien directeur de l' "ADEPS" de Jambes, deux grands espoirs se présentèrent sur scène: Eliott Crestan, un brillant junior, qui vient de se qualifier pour les prochains championnats d’Europe de 800m, en Italie, et Raphaël Kapenda, quadruple médaillé aux championnats francophones, toutes catégories et juniors, sur 100 et 200 m.

Maxime Renard

Maxime Renard (c) "RTBF"

Quant au "Mérite sportif provincial", il fut remis à un Dinantais, Maxime Richard, double champion du monde de descente de rivière, en kayak, en 2016, en Slovénie, qui tint à rendre hommage ("une icône, ne me comparer pas à lui, ... je n'en suis pas encore là") à un autre DinantaisJean-Pierre Burny, quatre fois champion du monde de descente de rivière et 4ème aux Jeux Olympiques de Munich, en 1972, en K1, sur 1.000 m. Inutile de préciser que Maxime Richard est bien parti pour faire mieux encore que son prédécesseur, notamment à l'occasion des Jeux Olympiques de Tokyo, en 2020, où il espère pouvoir monter sur le podium, n'ayant pu être présent, en 2016, à Rio De Janeiro.

Souhaitons, maintenant, à nos sportifs de la Province de Namur de réaliser d'aussi bonnes performances en 2017, le rendez-vous étant pris en juin 2018, pour la prochaine édition de la "Soirée du Sport".

Yves Calbert.

Retourner en haut de la page